La porte d'entrée vitrée et ses modèles
porte-entree-vitree-1.jpgporte-entree-vitree-3.jpgporte-entree-vitree-4.jpgporte-entree-vitree-5.jpgporte-entree-vitree-7.gif

Poser une porte d'entrée: guide et conseils

Comment poser une porte d’entrée?

Poser une porte d’entrée n’a rien de sorcier contrairement à ce que beaucoup de gens pensent. Le tout est d’avoir le bon matériel, les bonnes techniques et les outils appropriés. Et si en plus de tout ça, de bonnes indications sont disponibles, il est impossible de rater la pose de la porte. En effet, il suffira de suivre les étapes une à une pour réussir la pose dans les règles de l’art. Bien souvent, les membres du personnel du magasin qui vend les portes ou celui de la boutique de bricolage peuvent donner des renseignements additionnels si besoin est.

Étapes préliminaires

Avant de commencer la pose à proprement parler, il est important de bien mesurer les dimensions de la porte et aussi de vérifier dans quel sens elle s’ouvre. Il s’agit ensuite d’appliquer une couche protectrice, appelée lasure, qui protègera la porte de l’humidité et des attaques d’insectes; alternativement, la peinture microporeuse peut être utilisée. Une fois le produit sec, il faut alors suivre le pourtour de la porte d’une bande de protection. Cela se fait toujours quand il faut poser une porte d’entrée. À ce stade commence la pose de la porte et la première partie consiste à placer la porte dans l’espace qui lui est réservé et la stabiliser à l’aide de cales en bois ou de serre-joints. Il faut être sur aussi avant de poser une porte d’entrée que celle-ci soit bien à niveau et justement il est possible de se servir d’un niveau à bulle pour s’assurer de cela. Si la porte penche un peu plus d’un côté que de l’autre, le vantail ne viendra pas se fermer aisément dans son encadrement. Autre manière de voir que tout est bien aligné c’est de mesurer les diagonales qui vont des extrémités opposées hautes et basses du bâti. Si elles sont égales, c’est correct, mais si elles ne le sont pas, là il faudra apporter des corrections.

Fixation du dormant

Une fois qu’il est sûr que la porte est de la dimension voulue et qu’elle tiendra bien droite dans le dormant, poser une porte d’entrée devient déjà plus facile. Cette étape vise à effectuer les scellements des pattes pour mur sans doublage isolant ou le vissage des équerres de fixations pour mur avec doublage isolant. Il faut d’abord percer le dormant, qui est la partie de la menuiserie qui reste fixe et dans laquelle vient se loger la partie mobile, autrement dit le ventail ou les ventaux. Ensuite, c’est le tableau qu’il faudra percer; dans cet ordre c’est mieux, car ainsi, les trous seront plus précis. Cela dit, il faut préciser que le tableau est l’encadrement de la porte en dehors de la menuiserie, donc le mur qui fait le tour du dormant.

Étapes finales

Une fois les trous percés, il suffit de placer les vis et les chevilles et de vérifier encore l’équerrage avant de tout fixer de manière définitive. Poser une porte d’entrée requiert à cette étape de remettre le vantail dans l’espace qui lui est réservé dans le dormant. Il est préférable de ne pas ouvrir la porte pendant un jour entier pour laisser bien les différentes parties se mettre en place. Il est alors possible de retirer les équerres et les fixations. Pour finir de poser une porte d’entrée, il peut y avoir une dernière étape qui est l’isolation et la finition. L’isolation se fait avec de la mousse polyuréthane tout en gardant la bande de protection sur le pourtour de la porte. Un mastic étanche peut assurer le remplissage des espaces entre la maçonnerie et la menuiserie. Il faut ensuite dépoussiérer la porte, enlever la bande protectrice et appliquer une seconde couche de lasure. Sachez que le principe demeure le même, sauf avec la porte d’entrée vitrée qui demande beaucoup plus de précautions afin d’éviter les bris et les blessures.